Employeurs - Solutions d'interventions

La prévention de la violence conjugale en milieu de travail

Rôle des employeurs et des syndicats

Prévenir la violence conjugale à l’intérieur de votre entreprise vous permettra d’être davantage préparé à l’éventualité qu’un ou qu’une de vos employé-es en soit victime ou auteur-e, mais permettra aussi aux membres de votre équipe d’identifier plus efficacement ce type de situation dans leur vie personnelle afin d’y mettre fin le plus rapidement possible. Cette prévention leur permettra également de comprendre et de dénoncer cette condition si elle se retrouve dans la vie personnelle de leurs collègues. De ce fait, la sensibilisation de votre équipe de travail peut faire toute la différence dans la diminution des répercussions de la violence conjugale sur leur moral, leur rendement et leur présentéisme. En ce sens, le syndicat est un puissant allié puisqu’il se veut attentif aux besoins de ses membres et peut agir à titre de dépisteur de violence dans la vie des employés. Dans la mesure où un ou une de ses membres est impliqué-e dans une relation amoureuse violente et qu’il en est informé, le syndicat peut soutenir et orienter ce dernier ou cette dernière vers les ressources externes adéquates, en fonction de son rôle d’auteur-e ou de victime. L’organisation syndicale de votre entreprise peut également être une alliée à l’application de votre programme de sensibilisation à la violence conjugale. Ainsi, vous pourrez collaborer avec elle dans le but de transmettre régulièrement de l’information sur la violence dans les relations amoureuses aux membres de votre équipe et de diminuer, par la même occasion, leur tolérance à la violence en général.
 

Stratégie personnalisée et efficace pour les petites entreprises

1.Approche et attitude positives de la direction

Si vous êtes un employeur avec une petite équipe de travail, il vous est probablement difficile, sur le plan financier, de mettre sur pied un programme d’aide aux employés leur donnant accès à une diversité de services. Vous avez malgré tout une importante marge de manœuvre pour soutenir vos employés dans de pareilles situations, qui repose sur votre attitude et sur votre approche par rapport à cette problématique. En affichant votre ouverture à soutenir les membres de votre équipe, s’il advenait qu’ils traversent de tels bouleversements dans leur vie amoureuse, vous démontrez une attitude positive qui ne pourra que renforcer le sentiment de confiance qu’ils ont envers vous et qui les amènera à vous confier qu’ils craignent pour leur santé mentale, pour leur santé physique, pour leur sécurité et possiblement, pour la vôtre et celle de leurs collègues. À partir de ces confidences des alternatives réalistes s’offrent à vous et peuvent être personnalisées aux besoins de votre équipe. Votre réceptivité leur confirmera que ce sujet n’est pas tabou pour vous et que vous avez une approche proactive pour assurer, en tant qu’employeur, la santé et la sécurité de vos employé-es face à une situation de violence conjugale vécue par un membre de l’équipe.

2. Sensibilisation et formation du personnel

Il est fortement conseillé de sensibiliser chaque cadre et employé-e aux caractéristiques de ce type de relation malsaine et aux risques qu’elle comporte sur le plan de la santé et la sécurité de tous les gens faisant partie de son réseau. En ce sens, il est recommandé d’offrir à votre personnel la documentation de votre choix provenant des organismes régionaux experts dans le domaine, de leur présenter l’offre de soutien des ressources locales listées et de leur permettre de choisir en équipe la formation qu’ils souhaiteraient recevoir. La sensibilisation prévient un bon nombre des dommages collatéraux de la violence conjugale sur vos employés et par conséquent, sur le rendement de votre entreprise.  

3. Optimisation des conditions de travail

Sur le plan de la sécurité, vous pouvez leur donner certaines instructions avec lesquelles vous êtes à l’aise, qui composeraient un plan d’urgence pour les situations où l’un ou l’une des membres de l’équipe puisse vivre une situation de violence conjugale. Ce plan pourrait comprendre :

  • que la personne en place à la réception soit avisée de la situation;
  • qu’elle ait en main une photo du ou de la partenaire;
  • qu’elle sache que cette personne doit quitter les lieux si elle s’y présente;
  • qu’elle ne doive pas hésiter à appeler les autorités policières;
  • que les appels soient filtrés par la réception.
     

La victime peut, quant à elle:

  • conserver son courrier électronique, ses messages instantanés et téléphoniques à caractère violent psychologiquement ou verbalement, avec ou sans menaces;
  • utiliser systématiquement la boite vocale pour les appels entrants.

Dans la mesure du possible, offrez-lui que son horaire de travail soit changé afin d’éviter que son conjoint ou sa conjointe le ou la contrôle dans ses déplacements, et qu’elle ou qu’il avise toujours quelqu’un de son arrivée au travail et de son départ afin que vous vous assuriez que votre employé-e est au moins en sécurité sur place. Dans le cas où le ou la partenaire violent-e se présente et qu’il ou qu'elle ait un comportement agressif, menaçant ou armé, contactez les autorités policières sans plus attendre et appliquez votre plan d’évacuation d’urgence avec la même rigueur que lorsqu’il y a risque d’incendie. La sécurité de tous est en jeu.

Plan de prévention pour les grandes entreprises

1. Positionnement de la direction

La première étape pour une saine gestion des ressources humaines en situation de violence conjugale est de comprendre comment cette réalité peut influencer la santé, la sécurité et le rendement de votre employé-e au travail, qu’il ou qu’elle soit victime ou auteur-e de violence. Votre prise de position par rapport à la gestion à la violence dans les relations amoureuses déterminera l’efficacité de votre entreprise dans la promotion de la santé et de la sécurité auprès de vos employés.

Un engagement clair et affirmé de votre part quant à la mise en place de conditions de travail adaptées à ces bouleversements dans la vie intime des employés encouragera les victimes à affirmer ce qu’elles vivent, à quitter la relation pour rétablir leur santé et leur sécurité, à recouvrer leur motivation, leur sociabilité et leur rendement au travail, et responsabilisera les auteurs de violence quant à leurs gestes et intentions de prise de pouvoir sur leur partenaire.

Votre prise de position pour la prévention de la violence conjugale aura également pour effet, à moyen et long terme, de nettement diminuer la tolérance de votre équipe à tous les types de violence, à encourager le respect entre collègues et à fidéliser vos employés à l’entreprise en améliorant leur sentiment d’appartenance, leur sentiment d’efficacité personnelle et leur satisfaction quant à leurs conditions de travail.

2. Mesures prévues pour le personnel

Après vous être positionné par rapport à la violence conjugale à travers votre organisation et après vous être engagé ouvertement auprès de votre personnel à changer les éléments nécessaires, des mesures concrètes doivent être mises en place pour assurer la saine gestion des ressources humaines en situation de violence conjugale.

Plusieurs possibilités s’offrent donc à vous. La distribution de documentation produite par les ressources communautaires spécialisées en la matière et basées dans votre région est un premier geste de prévention universelle recommandé. Pour ce faire, vous n’avez qu’à contacter directement les organismes de votre choix pour commander la documentation correspondant à vos besoins en quantité suffisante pour pouvoir en distribuer en temps et lieu à tous les membres de votre équipe. La distribution peut être faite informellement, par exemple lors de la remise des relevés de paie, ou formellement dans le cadre d’une réunion d’équipe.

L’élaboration d’un programme de sensibilisation, d’information et de formations destinés à tous les employés de votre entreprise, hommes et femmes, pourrait comprendre différents volets, dont un prévu spécialement pour les membres assignés à la gestion des ressources humaines. Ces derniers pourraient recevoir spécialement une formation leur permettant de reconnaitre les manifestations de la violence conjugale chez les victimes et chez leurs auteurs. Ce type spécifique de formation est offert dans la région par les maisons d’hébergement pour les victimes de violence conjugale et contient du matériel de référence aiguillant les personnes ressources sur la distinction entre une chicane de couple et une relation de violence conjugale ainsi que sur les différentes façons d’intervenir dans une telle situation. Pour l’ensemble de l’équipe, une rencontre d’information complémentaire à la documentation reçue leur permettrait de démystifier la violence dans les relations amoureuses et d’en savoir davantage sur les caractéristiques de ce type de relation et l’aide disponible en région. En fonction des initiatives corporatives que vous mettrez en place pour vos employés, ces derniers sentiront qu’ils travaillent dans un environnement de travail proactif, où ils peuvent discuter de la violence conjugale et obtenir de l’aide à la mesure de ce que la communauté et votre milieu de travail offrent.

3.Programmes d’aide aux employés et politiques en milieu de travail

Au sein de votre entreprise, des mesures facilitant une gestion saine et sécuritaire de situations de violence conjugale peuvent avoir déjà été instaurées, comme un programme d’aide aux employés, une politique de tolérance zéro vis-à-vis la violence ou une politique de conciliation travail-famille. En ce sens, il est recommandé d’ajuster les écrits afin d’expliquer que le fait de traverser une situation de violence conjugale donne accès à des mesures d’aide déjà existantes, comme l’offre de service de soutien psychologique ou une banque de congés flottants sans perte de salaire, car la personne vivant de la violence dans sa relation amoureuse traverse inévitablement une période précaire financièrement. Il importe qu’elle sente que ce type d’évènements justifie l’utilisation des services offerts dans le programme.

Un protocole d’intervention en situation de violence conjugale pourrait être élaboré ou celui déjà existant pour les situations de harcèlement psychologique au travail pourrait être adapté par écrit et diffusé afin d’établir les procédures à suivre si la sécurité de l’employé-e victime ou celle de l’ensemble de l’équipe est en jeu. Ces procédures peuvent, par exemple, donner un accès privilégié aux stationnements les plus près de l’entrée principale.

Elles peuvent proposer d’aviser les responsables de la sécurité, en leur fournissant une photo, que le ou la partenaire ne peut avoir accès à la victime sur les lieux de travail. Elles peuvent également proposer de filtrer les appels de la victime par l’intermédiaire de la réception, comprendre un transfert de poste dans une succursale d’une autre ville ou municipalité de façon temporaire ou permanente, ou encore offrir de payer les frais de déplacement nécessaires s’il est préférable que l’employé-e quitte de façon temporaire la ville ou la municipalité si celle-ci est considérée isolée du reste de la région. Vous pouvez également consulter les représentants de vos employés au sujet de leur sécurité en pareille occasion et innover avec des mesures uniques à votre entreprise.